Lycée François Truffaut

Lycée François Truffaut

Rue Georges Pompidou - 91070 Bondoufle

Accueil > Formation > Option Théâtre > Organisation de l’option

Organisation de l’option

Publié le 30 juin 2014 par le Webmaster

Les élèves de l’option travaillent tout au long de l’année sur un projet collectif, tout en articulant aspects pratiques et théoriques.

Le travail préparatoire

Le premier trimestre est essentiellement consacré aux fondamentaux en ce qui concerne le travail de plateau, avant d‘aborder plus concrètement le projet collectif. Les exercices variés mettent en jeu l’imagination, la concentration, la conscience de l’espace et des autres, l’écoute, la présence, le sens choral. Le plateau est abordé par de nombreuses improvisations, seul ou à plusieurs, autour de thématiques en rapport avec le projet sur lequel nous nous orientons : l’amour-haine, la séduction, les rituels féminins…

La préparation physique se fonde à la fois sur la détente et l’énergie. La musique est un élément de travail, tant au niveau instrumental que comme support de chorégraphies.

L’échauffement se construit par exemple sur la respiration, le recentrage, le placement du corps, les étirements, les sauts, la recherche du centre moteur et de l’axe. Il fait appel aux sensations et à l’imaginaire pour libérer le mouvement. Au-delà d’une préparation technique, il cherche à développer la présence et donne lieu la plupart du temps à des improvisations et au travail rythmique et chorégraphique.

Le projet collectif

Ce travail préparatoire et ce qui en résulte, est la matière qui va fonder le groupe et faire naître le projet commun. Nous nous nourrissons continuellement des questions, des images et souvent d’improvisations ou d’instants marquants dans la suite du travail.

A partir du mois d’octobre, nous commençons la découverte du texte par des lectures collectives et des improvisations. Les élèves sont ensuite invités à travailler par petits groupes sur quelques séquences du texte et commencent à faire des propositions à partir des thématiques de travail : l’adolescence, l’errance.

A partir de janvier, la distribution étant faite pour chacune, le travail sur les scènes se fait plus précis, plus soutenu. Aux problématiques liées au jeu d’acteur s’ajoutent des recherches et essais de mise en scène, costumes et décors.

Au mois de mai, les élèves travaillent à la finalisation du projet collectif, présenté au théâtre de l’Agora dans le courant du mois, puis proposé à l’évaluation du baccalauréat.

Entre théorie et pratique

Les questions posées par la pratique sont reliées à leur aspect théorique et à l’histoire théâtrale lors des séances d’option.

Par exemple, une sortie organisée au théâtre donne lieu à un compte-rendu de spectacle en commun, et à des réflexions sur la scénographie.

Le projet collectif induit un travail sur la choralité, des recherches biographiques sur l’auteur et le théâtre contemporain. L’engagement des élèves sur la musique et la danse nous permet d’intégrer ces disciplines au travail de plateau et à la construction du projet. La choralité est un élément essentiel dans notre travail, nous abordons l’histoire du chœur, et faisons exister le chœur à tous niveau sur le plateau.

D’un point de vue plus personnel et dans le prolongement de la pratique, les élèves sont amenés à la réflexion et à l’analyse par la tenue d’un journal de bord, ainsi que par diverses recherches pouvant ouvrir aux autres champs artistiques (photos, arts plastiques, musique…).

La découverte de spectacles hétéroclites, les rencontres avec des professionnels, les comptes-rendus de spectacles contribuent également à l’apprentissage du regard, et doivent leur apporter une ouverture assez large sur la création contemporaine.

L’objectif général de l’atelier restant un enrichissement culturel, artistique et humain à l’échelle de chacun.
Lyc�e Fran�ois Truffaut
Copyright © 2012-2016 Lycée François Truffaut | Mentions légales
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0